You are here

Les deux témoignages de foi, leur signification et ce qu’ils impliquent

×

Error message

Deprecated function: Function create_function() is deprecated in views_php_handler_field->pre_render() (line 202 of /var/www/drupal7-websites/sites/all/modules/contrib/views_php/plugins/views/views_php_handler_field.inc).

«Je témoigne qu’il n’y a de divinité digne d’adoration qu’Allah et je témoigne que Muħammad est le Messager d’Allah»

Les minarets de la mosquée Al-Azhar du Caire.

Statut de: Il n’y a de divinité digne d’adoration qu’Allah

L’islam a certes positionné la prononciation de l’unicité «Il n’y a de divinité digne d’adoration qu’Allah» comme étant la parole la plus importante et prestigieuse, prononcée.

  • Elle est certes le premier devoir du musulman. En effet, toute personne voulant embrasser l’islam doit d’abord y adhérer avec le cœur et la prononcer avec la langue.
  • Celui qui la prononce avec conviction et avec désir de plaire à Allah, celle-ci sera pour lui la cause de son sauvetage de l’enfer, conformément à ce qu’a dit le Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui): «Allah épargne de l’enfer celui qui dit avec le désir d’obtenir la satisfaction d’Allah: «lâ ilâha illa-l-lâh» (Il n’y a de divinité digne d’adoration qu’Allah)» (al-Boukhârî 415).
  • Celui qui croit à cette parole et meurt en la prononçant est destiné à faire partie des gens du paradis conformément au hadith du Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui): «Celui qui meurt en sachant [c’est-à-dire en croyant avec certitude] qu’il n’y a de divinité digne d’adoration qu’Allah «lâ ilâha illa-l-lâh», entre au paradis» (Aħmad 464).

Voila pourquoi la connaissance de «lâ ilâha illa-l-lâh» est la plus importante obligation qui soit.

Signification de «lâ ilâha illa-l-lâh»

Elle signifie: Rien ne doit être adoré ni ne le mérite, qu’Allah. Celle-ci nie la qualité divine à tout autre qu’Allah –Le Grand le Très-Haut- et ne l’attribue qu’à Allah seul, sans associé.    

Le (terme) «ilâh» [divinité] désigne tout ce qui est vénéré [ma`bûd], celui pour qui les cœurs sont soumis, qu’on glorifie qu’on invoque, qu’on craint, de qui l’on espère. Celui donc qui se soumet à une chose, lui obeit, l’aime, l’implore, a certes prit [cette chose] pour un dieu et une divinité. Or, tout dieu est faux sauf un seul: le Seigneur Créateur, glorifié et exalté soit-il.

En effet, Allah est le seul à mériter d’être adoré, à l’exclusion de tout autre, Lui que les cœurs vénèrent en concevant à son égard amour, révérence, exaltation, humilité, soumission, crainte, confiance totale, Lui seul que l’on implore car personne ne peut être invoqué ou appelé au secours sauf Lui. On ne peut confier son sort à personne d’autre qu’à Lui [tawakkul]. Personne à part Lui ne mérite qu’on le prie ou qu’on fasse un sacrifice en son honneur. Il ne faut donc vouer l’adoration qu'à Lui conformément à sa parole: [Il ne leur a été commandé que d’adorer Allah, en lui vouant un culte exclusif…] [98:al-Bayyina:5].

Celui qui consacre une adoration exclusive à Allah, réalisant ainsi la signification contenue dans le témoignage «lâ ilâha illa-l-lâh», atteindra un bonheur parfait, une joie et une vie douce et agréable car les cœurs ne connaissent la véritable sérénité, la paix intérieure et la tranquillité d’esprit qu’en vouant l’adoration à Allah seul, comme lui-même le dit: [Quiconque à la foi et pratique les bonnes œuvres, qu’il soit homme ou femme, nous lui ferons vivre une bonne vie] [16:an-Naħl:97].

Les piliers de «lâ ilâha illa-l-lâh»

Cette parole sublime comporte deux piliers qu’il faut absolument connaitre pour que ses significations et ses implications apparaissent clairement:

Toutes les sortes d’adorations doivent donc être consacrées à Allah seul sans rien Lui associer. Celui donc qui consacre fut-ce une seule (adoration) à autre qu’Allah devient de ce fait un associateur.

Conformément à la parole divine: [Quiconque invoque en dehors d’Allah un autre dieu, sachant qu’il ne détient aucune preuve [de la légitimité d’un tel acte], son compte l’attend auprès de son Seigneur et assurément, jamais les mécréants ne réussiront] [23:al-Mou’minûn:117].

Or, il se trouve que la signification et les piliers de «lâ ilâha illa-l-lâh» sont présents dans la parole divine: [Celui donc qui a renié le ţâghût et a cru en Allah, a véritablement saisi l’anse la plus sûre] [2:al-Baqara: 256].

Ainsi, la parole: [Celui donc qui a renié le ţâghût…] évoque le sens du premier pilier qui est «lâ ilâha» tandis que le passage […et a cru en Allah…] exprime le sens du deuxième pilier, c’est-à-dire: «illa-l-lâh».

Le guide simplifié du musulman

Le site du «guide simplifié du musulman» est une copie électronique du livre : «Le guide simplifié du musulman» qui est un des projets de la société «Le guide moderne». Il a été édité en plus de 15 langues et a été rendu compatible avec de nombreux formats électroniques.

Le guide moderne