You are here

L’enterrement du mort

Il est prescrit d’enterrer le mort en terre comme cela est d’usage chez la plupart des peuples de la terre descendant d’Adam (paix sur lui). Il y a en cette pratique un hommage au mort en l’éloignant des nuisances qui pourraient lui être faites par les vivants.

Il faut en l’enterrant que le corps soit protégé des animaux sauvages des inondations et que son odeur soit masquée.

La tombe est soit un éden parmi les édens du paradis soit une abîme parmi les abîmes de l’enfer.

Il convient de tenir compte de plusieurs choses :

  1. Il est recommandé d’enterrer rapidement le mort après l’avoir lavé, enveloppé dans un linceul, et prié sur lui.
  2. Creuser une tombe large et profonde suivant le besoin, permet que l’odeur soit masquée, que le corps ne soit pas déterré par des animaux sauvages ou que la tombe et le mort ne soit emporté par un torrent.
  3. Il est permis que la tombe soit creusée de la manière lahd (avec une cavité sur le coté). Ou creusée de la manière chaq et pour chaque pays ce qu’il convient suivant la consistance de la terre et son aridité.
  4. Il est recommandé de mettre le mort sur son coté droit et de diriger [son visage] en direction de la qibla.
  5. Il est recommandé que celui qui enterre [le mort] après qu’il ait déposé le corps [dans la tombe] dise: «Au nom d’Allah et suivant la pratique du messager d’Allah» (Tirmidhî 1046, et Ibn Majah 1550).
  6. Il convient que l’on recouvre [la cavité ou se trouve] le corps –qu’il s’agisse d’une tombe creusée de la manière lahd ou chaq- avec du torchis (il s’agit de brique fabriquées de terre et de paille qu’on a fait sécher) de roseaux, de pierres ou autres avant d’ensevelir le mort de terre.
  7. Il est recommandé à celui qui participe [à l’enterrement] qu’il jette de la terre sur le mort. Le prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) a certes jeté trois poignées de terre sur un mort (Daraqutni 1565).
  8. Il est recommandé de surélever [la terre de la tombe] d’un empan afin que l’on sache [qu’il s’agit d’une tombe]. Cela éloigne des préjudices des gens et que l’on marche dessus. Il est par contre interdit d’être excessif sur ce sujet en bâtissant des constructions sur les tombes. L’interdiction [de construire sur les tombes] a certes été étayée parce que cela est un moyen d’ennoblir le mort et conduit a l’association d’Allah -Le Puissant et Majestueux.
  9. Il est détestable d’enterrer [le mort] dans un cercueil (il s’agit de cette boite [en bois] dans laquelle le mort est placé), cela est toutefois permis en cas de nécessité.

Après l’enterrement

Il est recommandé, tout de suite après l’enterrement, que les personnes présentent, invoquent [Allah] en faveur du mort, afin que celui-ci soit raffermit et absous des tourments [de la tombe]. Le prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) a certes dit après avoir enterré un de ses compagnons: «Sollicitez le pardon pour votre frère et demandez pour lui l’affermissement car il est en ce moment en train d’être questionné» (Aboû Dâwoûd 3223).

Il est légiféré d’invoquer le pardon, la miséricorde, et une parole ferme en faveur du mort après qu’il ait été enterré.

Le guide simplifié du musulman

Le site du «guide simplifié du musulman» est une copie électronique du livre : «Le guide simplifié du musulman» qui est un des projets de la société «Le guide moderne». Il a été édité en plus de 15 langues et a été rendu compatible avec de nombreux formats électroniques.

Le guide moderne