You are here

Les rappels importants

«Il n’y a de Divinité digne d’adoration qu’Allah» [la ilaha illa Allah]

Cette formule est la base fondatrice de l’Islam, le plus important des rappels que l’on fait à tout moment, et la meilleure formule prononcée par le prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui): «Ce qui a été dit de meilleur par moi et par les autres prophètes avant moi est : Il n’y a de divinité digne d’adoration qu’Allah» (Tirmidhi 3585). Le prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) dit également: «Les gens qui se réjouiront le plus de mon intercession le jour du jugement, sont ceux qui auront dit avec un cœur sincère : Il n’y a de divinité digne d’adoration qu’Allah» (Al-Boukhâri 99 et 6570). Cela veut dire: Personne d’autre qu’Allah ne mérite l’adoration.

«Gloire à Allah» [Sobhan’Allah] 

Sous-entendu, Je purifie et sanctifie Allah de toute imperfection et de tout manquement.

«Louange à Allah» [Al-Hamdoulillah]

Sous-entendu, Je loue Allah pour les attributs les plus sublimes [qui sont les Siens] et pour la bonté [qui est la Sienne]. Le prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) a dit: «[La formule] «louange à Allah», remplit la balance, [Les formules] «gloire à Allah» et «louange à Allah» remplissent [l’espace qu’il y a] entre la terre et les cieux» (Mouslim 223). Sous-entendu, en récompense.     

«Gloire et louange à Allah» [Sobhan’Allah wa bi hamdihi]

Le prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) a dit: «Celui qui dit matin et soir "gloire et louange à Allah" cent fois sera pardonné de ses fautes, même si celles-ci sont aussi nombreuses que l’écume de la mer» (Al-Boukhâri 6405 et Mouslim 2691). 

«Gloire et louange à Allah, Gloire à Allah Le Majestueux» [Sobhan’Allah wa bi hamdihi, Sobhan’Allah al ‘azim]

Le prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) a dit: «Deux formules sont légères sur la langue, lourdes sur la balance et aimées du Miséricordieux [c’est:] "Gloire et louange à Allah" et "Gloire à Allah Le Majestueux"» (Al-Boukhâri 6406 et Mouslim 2694).

«Allah est Grand» [Allahou Akbar]

Sous-entendu, Allah est plus grand que tout. Elle (cette formule) se prononce en changeant de position dans les prières, lorsqu’en voyage on gravit des pentes, et lorsque l’on est heureux comme cela est légiféré lors des deux Aïd et elle est proclamée à Mina en complétant nos actes d’adorations. Allah dit: […et que vous proclamiez la grandeur d’Allah pour vous avoir guidés…] [Al-Baqara:185]

«Je demande pardon à Allah» [Astarfir Allah]

Cela a pour sens: Je demande à Allah qu’Il me pardonne. Le prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) à qui [Allah] avait dors et déjà pardonné les péchés passés disait: «Certes je demande pardon à Allah et me repend à Lui plus de soixante dix fois par jour» (Al-Boukhâri 6307).

«Point de changement possible de force ni de puissance si ce n’est grâce à Allah» [La hawla wa la qoyaita illa billah]

Sous-entendu, pas de changement, de transformation d’un état à un autre, pas de possibilité d’accomplir cela sans acceptation et aide d’Allah. Le prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) a dit: «T’indiquerai-je une parole qui est un des trésors du paradis: Point de force ni de puissance si ce n’est grâce à Allah» (Al-Bukhâri 6384 et Moslim 2694). Tu prononces également cette formule lorsque tu entends le muezzin dire: «venez à la prière» ou «venez au succès».  

«Au nom d’Allah» [Bismillah]

Cela veut dire: J’ennoblis, je demande l’aide et commence [toutes choses] par le nom d’Allah. Le Qur’an débute certes par (Au nom d’Allah, le Très Miséricordieux, le Tout Miséricordieux), et le messager d’Allah (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) débutait les écrits [qu’il dictait] par cette formule ennoblissant ainsi [l’écrit] par le nom d’Allah… Elle ce prononce à de nombreuses occasions. Elle se dit par exemple [avant de commencer] à manger, avant de commencer un travail, de prendre la parole, d’ouvrir ou de fermer quelque chose. Y-a-t-il plus noble et plus éminent commencement qu’un commencement par une demande d’aide et de bénédiction par le nom d’Allah. 

«Je cherche refuge auprès d’Allah contre shaytan le maudit» [A’oudhou billah mina chaytane ar-Rajim]

Sous-entendu, je me refugie et je cherche protection auprès d’Allah contre le mal de shaytan à qui la miséricorde d’Allah a été interdite. Il est prescrit de [prononcer cette formule] avant de lire le Qur’an, lorsque l’on se met en colère et pour repousser l’obsession [maladive, suggérée] par shaytan à tout moment.   

«Paix et bénédiction d’Allah sur lui» [Sallallah ‘aleyhi wa sallam]

Cela veut dire que l’on invoque pour le prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) la miséricorde, un rang élevé et la sécurité ici bas et dans l’au-delà. Il (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) a dit: «Celui qui prie une prière sur moi, Allah priera dix prières sur lui» (Moslim 384). Il (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) dit également: «Les premiers à être avec moi le jour du jugement seront ceux qui ont multipliés les prières sur moi» (At-Tirmidhi 484). [La prononciation de cette formule] est obligatoire quand le prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) est mentionné, et légiféré à tout instant. Elle doit être mentionnée [lors du sermon du] vendredi et après l’appel à la prière. Allah dit: [Certes, Allah et Ses Anges prient sur le Prophète; ô vous qui croyez priez sur lui et adresses [lui] vos salutations] [Al-Ahzab:56]  

Le prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) comptait les rappels qu’il effectuait avec ses doigts. Il est permis d’utiliser n’importe quel objet qui permet de les compter si le besoin s’en fait sentir. 

Le guide simplifié du musulman

Le site du «guide simplifié du musulman» est une copie électronique du livre : «Le guide simplifié du musulman» qui est un des projets de la société «Le guide moderne». Il a été édité en plus de 15 langues et a été rendu compatible avec de nombreux formats électroniques.

Le guide moderne