You are here

Les différents moments pour effectuer les rappels

Les rappels à faire matin et soir

[Lire] le verset du trône 

[Lire] les [sourates] protectrices 

Au nom d’Allah, celui dont rien ne nuit à Son Nom, sur la terre ou dans les cieux. Il est l’Audient, l’Omniscient [Bismillahi Al-Ladhi la yadourrou ma’a ismihi shay’oune fil ardi wa la fis Sama wa houwa As-Sami’oul ‘Alim].  

Le prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) a certes informé que rien ne pourra nuire au serviteur qui la prononce les matins de tous les jours et les soirs de toutes les nuits à trois reprises. (At-Tirmidhi 3388).

Je me satisfais d’Allah comme Seigneur, de l’Islam comme religion, et de Mohammed (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) comme prophète [Radaytou billahi Rabban wa bil Islam Dinan wa bi Mohammedi sallAllah ‘aleyhi wa sallam nabiyyan].  

Le prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) a dit: «Aucun serviteur musulman ne dira quand il invoque le matin et quand il invoque le soir à trois reprises: Je me satisfais d’Allah comme Seigneur, de l’Islam comme religion, et de Mohammed (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) comme prophète, sans qu’Allah ne se satisfasse de lui le jour du jugement dernier» (Aħmad 18967). 

Ô Allah, Tu es mon Seigneur pas de divinités digne d’adoration autre que Toi. Tu m’as crée et je suis Ton serviteur. Je me conforme à Ton engagement et Ta promesse du mieux que je puisse. Je me refugie auprès de Toi contre le mal de ce que j’ai fait. Je Te confirme avoir été comblé de Tes bienfaits, et Te confirme avoir commis des péchés, ainsi pardonne-moi; car certes, personne d’autre que Toi ne pardonne les péchés [Allahoumma Anta Rabbi la Ilaha Illa Anta. Khalaqtani wa Ana ‘Abdouk. Wa Ana ‘ala Ahdik. Wa wa’dik ma stata’tt. A’oudhou bika min chirri sana’tt. Abou’ou lakabi ni’matiq ‘alayya wa Abou’ou laka bi zenbi farfir li fa innahou la yarfir adh-Dhounoub Illa Anta].  

Le prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) a dit: «Celui qui la prononce de jour avec conviction puis meurt ce même jour avant que la nuit tombe, fera partie des gens du paradis. Et celui qui la prononce de nuit avec conviction puis meurt cette même nuit avant que ne se lève le jour, fera partie des gens du paradis» (Al-Boukhâri: 6306).

Nous sommes le matin et en cette matinée, la royauté et la louange appartiennent à Allah ; pas de divinité digne d’adoration en dehors d’Allah seul sans associé. A Lui la royauté et la louange ; Il est certes en toutes choses capable. Seigneur, je te demande le bien de ce jour et le bien qu’il y aura après lui, et je me refugie auprès de Toi contre le mal de ce jour et le mal qu’il y aura après lui. Seigneur je me refugie auprès de Toi contre la fainéantise et la sénilité. Seigneur je me refugie après de Toi contre le châtiment du feu [de l’enfer] et le châtiment de la tombe (Mouslim: 2723)

[Asbahna wa asbaha al-moulkou lillah, wal hamdoullillah, la ilaha illa Allah wahdahou la chariqa lahou. Lahoul moulkou wa lahoul hamd wa houwa ‘ala koulli chay’ine qadire. Rabbi as’alouka khayra ma fi hadhal yaoum wa khayra ma ba’daou, wa a’oudhou bika min charri ma fi hadhal yaoum wa charri ma ba’daou. Rabbi a’oudhou bika minal kassal wa sou’il kibar. Rabbi a’oudhou bika min ‘adhab fi nar wa ‘adhab fil qabr]. Et si c’est le soir on change [dans l’invocation le mot] “matin” par “soir”.

Les invocations lors des repas

Avant de manger

Si l’un d’entre vous [à l’intention de] manger de la nourriture qu’il dise: «Au nom d’Allah», s’il a oublié de le dire avant de commencer [à manger] qu’il dise: «Au nom d’Allah du début à la fin» (At-Tirmidhi 1858 et 3264).

En finissant de manger

Celui qui mange puis dit: «Louange à Allah qui m’a nourrit de cela et en a fait ma subsistance, et je n’ai [aucun pouvoir de] changement et [aucune] force. Il lui sera pardonné les péchés passés». (At-Tirmidhi 3458 et Abou Dâwoûd 4023). [Al-hamdoulillah alladhi at’amani adha wa razaqanihi min rayr haoulin minni wa la qoyaytine].

Les invocations à faire chez soi

En entrant chez soi

Lorsque l’homme rentre chez lui qu’il dise: «Ô Seigneur, Je te demande la meilleure des entrées [chez moi], et la meilleure des sorties. Nous sommes entré au nom d’Allah, et sommes sortis au nom d’Allah et c’est en Allah, notre Seigneur, que nous plaçons notre confiance». Ensuite il passe le salam à sa famille (Abou Dâwoûd 5096) [Allahoumma Inni As’alouka khayra al-mawlaj wa khayra al-makhraj. Bismillahi walajna wa bismillahi kharajna wa ‘alallahi rabbina tawakalna].

 En sortant de chez soi

«Au nom d’Allah, Je place certes ma confiance en Allah il n’y a de changement possible et de force que par la grâce d’Allah. Seigneur, je cherche refuge auprès de Toi contre mon égarement ou que l’on m’égare, de commettre des péchés ou de m’en faire commettre, d’être injuste ou de subir une injustice et d’être ignorant ou de subir l’ignorance» (Abou Dâwoûd 5094-5095) [Bismillahi tawakaltou ‘alallahi, la haoula wa la qoyyaita illa billah. Allahoumma a’oudhou bika an adilla aou oudal. Aou azzilla aou ouzal aou azlima aou ouzlam aou ajhala aou youhala ‘alayya]  

Les invocations à faire en se couchant

L’invocation à faire en se réveillant 

«Louange à Allah qui nous a ramené à la vie après nous avoir fait mourir et vers Lui est la résurrection» (Al-Boukhâri 6312 et Mouslim 2711) [Al-hamdoullilah alladhi ahyana ba’da ma amatana wa ilayhi an-nouchour].  

[Les invocations à faire lors de] l’appel à la prière (l’adhan) et [dans] la mosquée

Il est légiféré que le musulman répète ce que dit le muezzin sauf lorsqu’il dit: ([Haya ‘ala sala] (venez à la prière)) ou ([Haya ‘alal falah] (venez au succès)) il doit dire: ([la haoula wa la qoyyaita illa billah] (Allah il n’y a de changement possible et de force que par la grâce d’Allah)).

Ensuite il dit une fois l’appel à la prière terminé: «Ô Allah, Seigneur de cet appel complet et de la prière sur le point d’être accomplie, donne à Mohammed la place éminente et la préférence et ressuscite-le à la place méritoire que Tu lui as promise». [Allahoumma rabba hadhihi ad-da’wati at-tamma wa as-salati qa’ima. A’ti mohammedane alwassila wal fadila wa ib’ath hou maqamane mahmoudane al ladhi wa’adtahou] Le prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) a certes fait la bonne annonce à celui qui dirait cela en disant : «Mon intercession lui sera autorisé» (Al-Boukhâri: 614).      

[Les invocations à faire] en entrant dans une mosquée

«Au nom d’Allah, que la bénédiction et la paix soient sur le messager d’Allah. Ô Allah pardonne moi mes péchés et ouvre moi les portes de Ta miséricorde» [Bismillahi wa salat wa salam ‘ala rassoulillah. Allahoumma irfir li dhounoubi waftah li abouaba rahmatika] Et en y sortant on dit: «Au nom d’Allah, que la bénédiction et la paix soient sur le messager d’Allah. Ô Allah ouvre moi les portes de Tes bienfaits» [Bismillahi wa salat wa salam ‘ala rassoulillah. Allahoumma iftah li abouab fadlika].

[Les invocations à faire] après les prières prescrites

Dire “Je demande pardon à Allah” à trois reprises [As starfirroullah].

«Ô Allah, Tu es la paix et de Toi viens la paix. Béni sois-Tu Ô Toi le plein de majesté et de noblesse» (Mouslim: 591) [Allahoumma anta as-salam wa minka as-salam tabarakta ya dhal jalali wal ikram].

Ensuite on dit trente trois fois «Gloire à Allah» [sobhanallah], trente trois fois «Louange à Allah» [al-hamdoulillah], trente trois fois «Allah est grand» [Allahou akbar] et on ajoute pour faire cent: «Il n’y a de divinité digne d’adoration qu’Allah seul sans associé. A Lui la royauté et la louange; Il est certes en toutes choses capable» [la ilaha Illa Allah wahdaou la charika lah lahoul moulk wa lahoul hamd wa houwa ‘ala koulli chayhin qadir] (Moslim: 597). 

Le prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) a certes fait la bonne annonce du pardon des fautes de celui qui dirait cela, et cela même si celles-ci sont aussi nombreuses que l’écume en mer (Mouslim: 597). 

La lecture du verset du trône 

La lecture des [Sourates] Protectrices 

Le guide simplifié du musulman

Le site du «guide simplifié du musulman» est une copie électronique du livre : «Le guide simplifié du musulman» qui est un des projets de la société «Le guide moderne». Il a été édité en plus de 15 langues et a été rendu compatible avec de nombreux formats électroniques.

Le guide moderne